Rénovation installation

Travaux électriques domestiques

La reprise d'une installation électrique est toujours délicate.

Elle peut se faire dans le cadre d'une rénovation, pour un agrandissement ou, tout simplement pour améliorer les circuits existants.

Dans tous les cas, l'installateur devra être qualifié et connaître parfaitement la nouvelle norme NF C 15-100

C'est le cas pour ALTERNELEC

 

Avant de procéder aux travaux, nous procéderons à un diagnostic précis

des parties existantes

de leur conformité

de ce qui doit être modifié

 

Illustration


avant


_
Après

ALTERNELEC respecte à la lettre le cahier des charges et la norme NF C 15-100 en soignant particulièrement la sécurité:

ALTERNELEC procédera à la vérification de la conformité de la terre et la connection aux appareils électriques ainsi que les systèmes d'éclairage, la  protection adéquate des circuits et la présence de disjoncteur différentiel 30mA, la bonne section des câbles électriques la conformité des interrupteurs, prises et appareils électriques, des circuits,  etc...


_______________________________________________________________
Mise aux normes électriques

La norme NFC 15-100 est la base de toutes installations électriques

La fée électricité peut devenir dangereuse: risque d'électrocution ou d'incendie si on ne respecte pas certaines règles de sécurité. La nouvelle norme NF C 15-100 réglemente toute installation électrique ainsi que la réhabilitation de locaux destinés à recevoir du personnel ou d'appartements anciens.

Chez Alternelec nous maîtrisons la norme et nous la mettons en oeuvre pour votre sécurité.

 

____________________________________________________________________________
RAPPEL / Diagnostique électrique

 Sur les 30 millions de logements que compte la France, 7 millions ne répondent plus aux règles de sécurité 

et 2,3 millions présentent un réel danger lié à la vétusté de leurs installations électriques. 

Des risques d'incendie, d'électrisation, d'électrocution, sous-estimés, voire ignorés, par les occupants.

Pour remédier à cette situation, le législateur a institué le Diagnostic électrique, première étape vers le traitement de l'insécurité électrique.Lors des transactions immobilières, les vendeurs doivent établir, depuis le 1er janvier 2009, un diagnostic électrique pour les logements de plus de quinze ans. Ce diagnostic, réalisé par un professionnel agréé, sera valable trois ans et sera destiné à vérifier les dispositifs de protection des installations et à identifier les matériels éventuellement inadaptés ou présentant des risques. Il n'aura aucune valeur contraignante, le vendeur n'étant pas légalement obligé de remédier aux défauts ainsi constatés.